Association des Joueurs Villarois (AJV)

Forum de l'Association des Joueurs Villarois ! Planification des soirées de jeu, informations...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Flames of War, Warhammer 40000, Bolt Action, jeux de plateau, Star Wars : Assaut Impérial, X-Wings, Zombicide, Warhammer Battle, jeux de société modernes... Tous les vendredis soirs à partir de 20h30 ! 6 tables de jeu, décors disponibles en 18mm et 15mm ! Ambiance sympathique et familiale. Débutants bienvenus !

Partagez | 
 

 Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale   Mar 28 Juin - 19:17



Je continue l'énumération des avions de la seconde guerre mondiale. Tout d'abord, je tiens à préciser qu'il s'agit d'une sélection personnelle. Le choix est entièrement le mien et j'assume !
Il faut ajouter que lorsque les allemands commencent la guerre, ils ont 4 à 5 ans d'avance technologique. Toutefois, si cette avance est réelle, elle concerne principalement la mise œuvre de leur matériel. Paradoxalement, le fait de ne pas avoir d'aviation militaire à maintenir en ligne permet à la luftwaffe de mettre en œuvre une majorité d'avion moderne. Cette avance va être rapidement perdue lors de l'abandon de nouveaux projets lors de la défaite française de 1940. Puis lors de la mise en place de projets « wagnériens » et sur-réaliste à partir de 1942-1943. A la fin de la guerre, la luftwaffe aligne des avions à réaction futuriste… mais peu sont au point. Les moteurs en particuliers, ne sont pas très fiable.
Ces moteurs nécessiteront de longue mise aux point pour devenir une famille technologiquement fiable. Ce sera fait en France par la Snecma. Ces propulseurs équiperont en particulier la très célèbre famille Mirage.
En fait en 1945, l'avance technologique allemande n'existe plus. Les quelques prototypes qui sont alignés n'ont pas l'équipement nécessaire adapté pour s'opposer aux vagues d'avions alliés à l'Est comme à l'Ouest. Qu'ils ait pu s'opposer à ces derniers est à mettre aux crédits des pilotes allemands .

Junker Ju52/53
1934-1945
La « Tante Ju » est d'abord un avion de transport de… prestige. Militarisé en urgence, il devient ensuite un bombardier qui se fait connaître tristement en Espagne. Il sera utilisé comme avion à tout faire lors de toute la seconde guerre mondiale. Solide, robuste, undestructible… tels sont les qualificatifs utilisés par ses équipages. Malgré un aspect désuet, la Tante Ju continuera d'être produite en France et en Espagne après la seconde guerre mondiale. Alors que des centaines de DC3 sont disponibles, le JU 52 sera utilisée lors des opérations de pacifications à Madagascar, en Indochine et par quelques compagnies aériennes civiles.

Bombardier Ju52 g3e
Vitesse maximum : 277 km/h à 900 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 5900 m
Autonomie : 1300 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière et latéral )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position ventrale (défensive : Arc arrière et latéral)
: 500 kg de bombes

Ju52 g5e
Vitesse maximum : 275 km/h
Altitude opérationnelle maximum : 5500 m
Autonomie : 1285 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (13mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière et latéral )
: (selon les versions )1 mitrailleuse (7,92mm) par côté (défensive : latéral)





Henschel Hs123
1935-1942

C'est le dernier biplan de combat de la Luftwaffe. Conçu comme chasseur, il sera utilisé comme appareil d'appui feu au début de la seconde guerre mondiale. Solide, rapide et facile à entretenir il combat aux côtés des Stuka. Sa capacité à combattre lorsqu’il est intercepté, en fait un appareil apprécié par les pilotes. Alors qu'il n'est plus produit, il sera maintenu en ligne jusqu’à ce qu'il n'y ait plus d'appareil en état de vol.

Hs123 A-1
Vitesse maximum : 317 km/h à 1200 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 9000 m
Autonomie : 860 km
Armement 
: 2 mitrailleuses // (7,92mm) (en chasse : Arc avant )
: 200 kg de bombes




Junkers Ju87
1938-1945
« Stuka », cet appareil est le symbole de la Blitzkrieg. Solide, maniable il bénéficia surtout au début de la seconde guerre mondiale d'une situation tactique favorable. Lorsqu'il fut opposé à des adversaires correctement équipés en France tout d'abord et surtout en Angleterre. Il montra ses limites. Machine solide, elle continua à être produite et utilisé sur tous les fronts. Terreur des fantassins adverses, il attaqua avec succès les navires alliés. Il fut transformé pour ensuite devenir un appareil de nuisance nocturne efficace. La dernière version fut celle d'un chasseur de char redoutable avec deux canons de 37mm de DCA sous sa voilure.

Ju 87 B1
Vitesse maximum : 383 km/h à 4090 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 8000 m
Autonomie : 788 km
Armement 
: 2 mitrailleuses // (7,92mm) (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière )
: 500 kg de bombes

Ju 87 D1
Vitesse maximum : 410 km/h à 4115 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 7300 m
Autonomie : 1535 km
Armement 
: 2 mitrailleuses // (7,92mm) (en chasse : Arc avant )
: 2 mitrailleuses // (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière )
: 1800 kg de bombes

Le Ju87 G est une version D modifiée pour emporter deux canons de 37mm pour l'attaque au sol.
L'armement devient le suivant.
Armement 
: 2 Canons de 37mm // (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuses // (7,92mm) (en chasse : Arc avant ) (pour la visée selon les versions)
: 2 mitrailleuses // (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière )(poste pas toujours armé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale   Mer 29 Juin - 20:24

Fieseler Fi 156
1939-1945

Le « Storch » était capable de décoller en 65mm et d’atterrir en 20m ! Il fut utilisé tout au long de la guerre comme avion d'observation, de liaison, d'ambulance. Avion particulièrement agile, ce fut l'avion qui fut utilisé pour libérer Mussolini le 12 septembre 1945

Ju 87 B1
Vitesse maximum : 175 km/h
Altitude opérationnelle maximum : 5200 m
Autonomie : 390 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière )



Heinkel He 111
1939-1945
Epine dorsale des forces de bombardement allemande au début de la guerre, le He 111 fut adapté à des rôles très différents. L'engin est robuste et doté d'une excellente capacité d'emport, il est transformé en avion torpilleur. Il est un des premier appareil doté de bombes guidées au monde (les Hs293 radioguidées). Les dernières versions servent aux parachutistes.
Il faut noter le He111Z comme version très particulière. Pour tracter les planeurs lourds « Gigant », on décida de relier 2 He111 par une aile. Au centre de celle ci on rajouta un moteur !!!

He 111 H (Il existe 23 sous-versions H!)
Vitesse maximum : 405km/h
Altitude opérationnelle maximum : 8500 m
Autonomie : 2060 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (7,92mm) ou 1 canon de 20mm dans le nez (défensive : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) (ou deux //) en position dorsale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position ventrale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) par côté (défensive : Arc latéral)
: 2495 kg de bombes



Dornier Do17
1939-1943
Appelé le crayon volant, il fut l'un des principaux avion de bombardement allemand jusqu'en 1942. Rapide, une version chasse de nuit fut produite en petite quantité. Elle servit à mettre au point les procédures de chasse de nuit allemande. Après 1942, le Do17 fut utilisé pour le remorquage de planeurs

Dornier Do17 Z
Vitesse maximum : 410 km/h à 4000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 8200 m
Autonomie : 1160 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (7,92mm) (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) dans le nez (défensive : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position ventrale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) par côté (défensive : Arc latéral) (position dorsale)
: 1000 kg de bombes


Junkers Ju88
1939-1945
Bombardier, avion de reconnaissance, bombardier en piqué, torpilleur, chasseur lourd ou nocturne, le Ju88 fut le principale avion de combat de la luftwaffe. Sans cesse modifié tout au long de la guerre, la formule fut exploité avec de nouvelles versions le Ju188 et le Ju388 qui permettront d'exploiter au maximum la formule.

Bombardier Ju88 A1
Vitesse maximum : 450 km/h à 5500m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 8000 m
Autonomie : 1700 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (7,92mm) dans le nez (défensive : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position ventrale (défensive : Arc arrière)
: 1800 kg de bombes

Chasseur de nuit Ju88 G7
Vitesse maximum : 626 km/h à 9000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 000 m
Autonomie : 2250 km
Armement 
: 6 canons de 20mm // (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale   Jeu 30 Juin - 18:59

Mersserschmitt Bf110
1939-1944
Chasseur lourd raté, il fut un avion d'assaut correct. C'est surtout comme chasseur de nuit qu'il se montra le plus utile. Faute de remplaçant réussi (le Me 210 fut un échec total et le 410 fut à peine meilleur), le Me 110 fut maintenu en première ligne jusqu'à la fin de la guerre.

Mersserschmitt Bf110 C1
Vitesse maximum : 540 km/h à 6000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 000 m
Autonomie : 1125 km
Armement 
: 2 canons de 20mm et 4 mitrailleuses (7,92mm) // (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière)

Certaines versions emportent jusqu'à 1000 kg de bombes ou deux réservoirs supplémentaires
Les versions chasse de nuit emportent un radar et parfois deux canons de 20mm monté en « musique de jazz ». C'est un montage de canon pointé vers le haut. Le chasseur se positionnait sous les bombardiers (là où l'armement est le plus faible) pour le massacrer.


Mersserschmitt Bf109
1939-1944
Le Bf109 est un véritable mythe. Rapide, bien armé, c'est un appareil redoutable. Son principal avantage reste sa facilité de production qui a permit d'équiper rapidement la Luftwaffe. Malgré cela, le Bf109 est aussi un appareil très difficile à piloter. Son atterrissage en particulier est dangereux. De nombreux pilote sont morts lors de leur atterrissage alors que leurs Bf109 étaient intacts !
Adversaire direct du Spitfire, il subit lui aussi une évolution constante. En 1945 35 000 Bf 109 ont été produits. Par une étrange ironie, le dernier pays à utiliser le Bf109 en combat fut Israël.

Bf 109 E1
Vitesse maximum : 550 km/h à 4000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 500 m
Autonomie : 660 km
Armement 
: 4 mitrailleuses (7,92mm)// (en chasse : Arc avant )
à partir du E3
: 2 canons de 20mm et 2 mitrailleuses (7,92mm) // (en chasse : Arc avant )
C'est la version des campagnes de Pologne, de France et de la bataille d'Angleterre

Bf 109 F2
Vitesse maximum : 600 km/h à 6500m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 970 m
Autonomie : 708 km
Armement 
: 3 mitrailleuses (2x7,92mm et 1x13mm) et // (en chasse : Arc avant )
C'est la « meilleure » version du Bf109 de l'avis de ses pilotes.

Bf 109 G2
Vitesse maximum : 653 km/h à 8700m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 12 000 m
Autonomie : 850 km
Armement 
: 2 mitrailleuses (13mm) et 1 canon de 20mm // (en chasse : Arc avant )
En option des roquettes WGr-210 "Dodel pour attaquer les « box » de B17 et B24
Le Gustav est la version la plus produite du Bf109

Bf 109 K4
Vitesse maximum : 727 km/h à 6000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 12 500 m
Autonomie : 573 km
Armement 
: 2 mitrailleuses (15mm) et 1 canon de 30mm // (en chasse : Arc avant )
Dernière version, la plus redoutable, mais peu furent distribuées aux pilotes et ceux ci manquaient alors de formation et d’entraînement… lorsqu’ils avaient du kérosène pour décoller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale   Jeu 30 Juin - 19:52

Focke Wulf Fw200
1940-1945

Le « Condor » est connu sous le nom de fléau de l'Atlantique. Cet avion civil s'est révelé un redoutable patrouilleur maritime jusqu'en 1944. A partir de cette date, il redevient un avion de transport. 263 Condor ont été produits.

Focke Wulf Fw200 C1
Vitesse maximum : 360 km/h à 4700m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 5800 m
Autonomie : 3550 km
Armement 
: 1 canons de 20mm dans dans une nacelle avant (en chasse : Arc avant)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) par côté (défensive : Arc lattéral ) remplacée par des 13mm
: 1 mitrailleuse (13 mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position ventrale (défensive : Arc arrière)
: 1250 kg de bombes


Dornier Do217
1940-1945
Le Dornier Do17 était un appareil réussi, mais avec des caractéristiques militaires trop réduites. Pour y remédier, Dornier revoit entièrement le projet initial pour obtenir le Do217. Le Do 217 participa au petit Blitz de 1944. Puis, il sert de vecteur pour les missiles (Kramer X4) et de plate-forme expérimentale pour tester des réacteurs et moteurs fusée. Si le bombardier se révéla meilleur que l'original, c'est la version « chasseur de nuit » qui eu le plus d'impact sur la guerre, pourtant le nombre de chasseur de nuit produit ne dépassa pas la cinquantaine

Bombardier Do217 E1
Vitesse maximum : 515 km/h à 5200m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 7500 m
Autonomie : 2300 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (13mm) dans une nacelle avant (en chasse : Arc avant)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) dans le nez (défensive : Arc avant)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) par côté (défensive : Arc lattéral )
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position dorsale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) en position ventrale (défensive : Arc arrière)
: 2000 kg de bombes

Bombardier Do217 N2
Vitesse maximum : 515 km/h à 6000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 8900 m
Autonomie : 1754 km
Armement 
: 4 mitrailleuses (7,92mm) et 4 canons (20mm) dans le nez (Chasse: Arc avant)
Certains appareils emportaient en plus 4 canons de 20mm en « musique de Jazz » (70° pointant vers le haut)




Focke Wulf Fw190
1941-1945
Créer pour seconder le Bf109, le Fw190 se révéla le meilleur chasseur allemand du conflit. Sans cesse amélioré, il fut décliné en tant que chasseur, avion d'assaut et même torpilleur ! Près de 13 370 intercepteurs et 6340 chasseurs-bombardiers furent produits.

Fw190 A1
Vitesse maximum : 626 km/h à 5500m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 600 m
Autonomie : 800 km
Armement 
: 2 canons de 20mm et 2 mitrailleuses (7,92mm) // (en chasse : Arc avant )

Fw190 A3
Vitesse maximum : 615 km/h à 6000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 600 m
Autonomie : 800 km
Armement 
: 4 canons de 20mm et 2 mitrailleuses (7,92mm) // (en chasse : Arc avant )

Fw190 D9
Vitesse maximum : 685 km/h à 6600m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 000 m
Autonomie : 840 km
Armement 
: 2 canons de 20mm et 2 mitrailleuses (13mm) // (en chasse : Arc avant )
: 500 kg de bombes





Messerschmitt Me 323
1942-1944
Basé sur le planeur lourd Me321, le 323 est un appareil de transport lourd. Lent, lourd et vulnérable, il pouvait emporter en soute 15 tonnes de marchandises ou 120 soldats (ou 60 blessés). Il fut principalement utilisé sur le front de l'Est et en méditerranée. Lorsque les codes allemands furent percés, les alliés ont monté des embuscades pour chasser les « Gigant ». Privant l'Afrika korps d'une de ses meilleur ligne logistique. La production cessa en 1943, lorsque la priorité passa au chasseur à réaction Me 262.

Me 323 D1
Vitesse maximum : 232 km/h
Altitude opérationnelle maximum : 4 000 m
Autonomie : 1300 km
Armement défensif
: 6 mitrailleuses (7,92mm) puis modifié jusqu'à 2 canons de 20mm et 7 mitrailleuses de 13mm… sans compter les mitrailleuses des soldats, qui n'hésitaient pas à tirer après avoir percé la toile du fuselage.

Il existe une version escorte le E2/WT dotée de 11 canons de 20mm et de 4 mitrailleuses (13mm)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale   Ven 1 Juil - 17:52

Henschel Hs129
1942-1944
Considéré comme un char volant, le Hs129 est un appareil d'assaut lourdement blindé. Apprecié de ses équipages pour sa résistance face à la DCA soviétique, il dut être retiré du service lorsque les usines de moteur françaises Gnome et Rhone repassèrent sous contrôle allié… au grand soulagement des soviétiques.
L'armement de cet avion a considérablement varié lors de sa production des bombes et des quatre mitrailleuses de 7,92mm des débuts, il fut équipé d'un 75mm sur quelques appareils.

Henschel Hs129 B1
Vitesse maximum : 407 km/h à 3800m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 9 000 m
Autonomie : 690 km
Armement 
: 2 canons de 20mm et 6 mitrailleuses (13mm) // (en chasse : Arc avant )
: En externe 400 kg de bombes ou un pod canon de 30mm (contre le sol)

Le B3 est la version « Bordkanone » et emporte en externe un canon de 37mm ou un de 75mm



Junker Ju188
1943-1945
Evolution du Ju 88, le 188 devint le principal appareil de bombardement et de reconnaissance à la fin de la guerre.

Bombardier Ju188 E1
Vitesse maximum : 499 km/h à 6000m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 9350 m
Autonomie : 1950 km
Armement 
: 1 canon de 20mm (en chasse : Arc avant)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) dans la nacelle ventrale (défensive : Arc avant)
: 1 mitrailleuse (7,92mm) dans la nacelle ventrale (défensive : Arc arrière)
: 1 mitrailleuse ( 13mm) à l'arrière du cockpit (défensive : Arc arrière )
: 1 canon de 20mm en tourelle dorsale (défensive : 360°)
: 2000 kg de bombes



Messerschmitt Me 410
1943-1945
Remplaçant du raté Me210, ce chasseur lourd fut un médiocre chasseur bombardier. Transformé en chasseur lourd pour s'opposer aux bombardiers US, il fut doté d'armement de plus en plus lourd… au détriment de ses qualités de vol. Ce qui le transforma en cible pour les chasseurs d'escorte. Honnête bombardier léger, il se révéla étrangement mauvais comme chasseur de nuit. Ce qui conduisit à relancer la production de son ancetre direct le Me110.

Messerschmitt Me 410 A1
Vitesse maximum : 624 km/h à 6700m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 7000 m
Autonomie : 1690 km
Armement 
: 2 canon de 20mm et 2 mitrailleuses (13mm)// (en chasse : Arc avant)
: 1 mitrailleuse de 13mm télécommandée par côté (défensive : latéral)
: 1000 kg de bombes

Les dernières modifications font monter l'armement de chasse à 1 canon de 50mm et deux de 30mm avec des roquettes air-air de 210mm !!!


Junker Ju388
1943-1945
Dernière évolution du Ju 88, le 388 est un appareil de reconnaissance à très haute altitude. Pratiquement invulnérable en mission. Il fut cloué au sol par manque kérosène.

Bombardier Ju388 E1
Vitesse maximum : 616 km/h à 12 290m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 13 450 m
Autonomie : 2275 km
Armement 
: 2 mitrailleuses // (13mm) En tourelle dorsale télécommandée (défensive : Arc arrière)

Il existe une petite série de chasseur de nuit armée de 2 canons de 30mm et de deux 20mm en chasse. Des bombardiers furent produits, mais ils ne furent jamais utilisés.



Messerschmitt Me 163
1944-1945
Intercepteur fusée de zone. Le Me 163 fut un total gaspillage de ressource. Trop rapide pour utiliser efficacement ses armes de bord, il fut trop rarement équipé des redoutables roquettes air-air R4M qui lui aurait permit d'utiliser sa formidable vitesse contre les bombardiers US. Mais surtout, il avait la détestable habitude d'exploser à l’atterrissage !

Messerschmitt Me 163 B1a
Vitesse maximum : 900 km/h
Altitude opérationnelle maximum : 12 000 m
Autonomie : 7,5 minutes
Armement 
: 2 canons de 20mm


Messerschmitt Me 262
1944-1945
C'est cet appareil qui achève l'ère de l'aviation de combat à hélice. Malgré son potentiel, le Me 262 pâtit d'un développement hasardeux et d'une trop grande dispersion des ressources dans des versions inadaptées au combat et inutiles. Mais grâce aux as allemands qui en comprennent rapidement ses qualités… mais aussi ses défauts, le Me 262 se révèle une formidable machine de combat.

Messerschmitt Me 262 A1a
Vitesse maximum : 869 km/h à 6 000 m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 11 540 m
Autonomie : 1050 km
Armement 
: 4 canons de 30mm



Arado Ar234
1944-1945
Il fut le meilleur engin de combat à réaction du conflit, Bombardier ou appareil de reconnaissance pratiquement invulnérable, il ne fut produit qu'à seulement 200 exemplaires, trop peu pour changer quoique ce soit sur le front de l'ouest ou d'Italie. Surtout que ses propulseurs ont toujours été peu fiables.

Arado Ar234 B2
Vitesse maximum : 742 km/h à 6 000 m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 10 000 m
Autonomie : 1630 km
Armement 
: 1500 kg de bombes
: 2 canons de 20mm // fixé vers l'arrière (défensif : arc de tir arrière (et très limité))


Focke Wulf Ta152
1945
C'est l'ultime évolution du Fw190. Conçu expressément pour la supériorité aérienne à haute altitude, il ne fut produit qu'à 150 exemplaires. Trop peu pour avoir une quelconque influence sur le cours de la guerre

Vitesse maximum : 759 km/h à 12 500 m d'altitude.
Altitude opérationnelle maximum : 14 800 m
Autonomie : 1215 km
Armement 

: 2 canons de 20mm et un canon de 30mm // (en chasse : arc de tir avant)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Principaux avions allemands de la seconde guerre mondiale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matériels aéronautiques de la Seconde Guerre mondiale
» Combats aérien de la deuxième Guerre Mondiale
» Warhammer Historical en 2ème guerre mondiale
» Icare sur la Première Guerre Mondiale et l'Aérostation
» La dernière sortie Allemande de la seconde Guerre Mondiale..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association des Joueurs Villarois (AJV) :: Association des Joueurs Villarois :: Les jeux pratiqués :: Jeux de figurines avec des avions-
Sauter vers: