Association des Joueurs Villarois (AJV)

Forum de l'Association des Joueurs Villarois ! Planification des soirées de jeu, informations...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Flames of War, Warhammer 40000, Bolt Action, jeux de plateau, Star Wars : Assaut Impérial, X-Wings, Zombicide, Warhammer Battle, jeux de société modernes... Tous les vendredis soirs à partir de 20h30 ! 6 tables de jeu, décors disponibles en 18mm et 15mm ! Ambiance sympathique et familiale. Débutants bienvenus !

Partagez | 
 

 Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Mer 22 Juin - 19:52

Bonjour,

Ayant été bombardé spécialiste en armement (ce qui me fait doucement marrer !), j'ai commencé un résumer des avions les plus importants de la seconde guerre mondiale.
Les valeurs sont données à titre indicatives. En fait les performances des appareils variaient en fonction de la qualité du kérosène (si !) et de l'usure (rapide) des propulseurs.

Etant en plein Brexit, j'ai commencé par nos amis buveurs de thé. Je continuerais dès que j'aurais 5 minutes.

Grande Bretagne principaux appareils de la seconde guerre mondiale

Swordfish (Fairey)
1936 – 1945
Conçu au début des années 30, le Swordfish fut le cauchemar des marins de l'Axe. Malgré un aspect désuet, il se révéla solide, endurant et particulièrement polyvalent. Comme le Ju87 Stuka. Il devait impérativement être escorté pour éviter la chasse adverse.

MkI
Vitesse maximum : 224 km/h à 1450 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 3260 m
Autonomie : 879 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (0,303) (défensive : Arc arrière et lattéral)
: 1 torpille (730 kg) ou 680 kg de bombe ou roquettes (M II à partir de 1943)
Le Mk III était équipé d'un radar et de roquette pour chasser des sous-marins à partir de 1943

Fairey Battle
1937 – 1940
Bombardier léger, il était dramatiquement inadapté à la guerre moderne. Ses équipages se sont sacrifié avec héroïsme pour ralentir les armées allemandes en Belgique et en France en vain. Après la bataille de France, ils furent relégués en école, en particulier au Canada.

Vitesse maximum : 388 km/h à 3960 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 7160 m
Autonomie : 1690 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (0,303) (défensive : Arc arrière)
: 455 kg de bombe

Bristol Blenheim
Mk I 1937 -1942
Mk II 1939 – 1942

Conçu à partir d'un avion de transport rapide, le Blenheim se révéla une adaptation médiocre. Mais produit en masse, ils servirent jusqu'à ce qu'ils soient remplacés par du matériel américain. Les français libres furent équipés des Mk II mis au rebuts. Ils surent en tirer le maximum notamment sur le front nord africain face aux Italiens et aux allemands.
Quelques uns furent transformés en chasseur de nuit en toute urgence lors du Blitz nocturne.

MkI
Vitesse maximum : 428 km/h à 3600 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 8315 m
Autonomie : 1810 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (0,303) (défensive : 360° au dessus de la carlingue)
: 454 kg de bombe


MkII
Vitesse maximum : 428 km/h à 3550 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 6700 m
Autonomie : 2350 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
: 1 mitrailleuse (0,303) (défensive : 360°)
: 1 mitrailleuse (0,303) (défensive  : Arc arrière )
: 600 kg de bombe


Gloster Gladiator
1937 -1941
Solide, maniable et très bon grimpeur, relativement bien armé. Le Gladiator combattit sur tous les fronts au début de la seconde guerre mondiale. Médiocre intercepteur à cause de sa vitesse limité, il était particulièrement dangereux lors des dogfight. Face aux Italiens, au Japonais et aux Russes en particulier, ses équipages surent l'utiliser à son maximum.

MkI
Vitesse maximum : 407 km/h à 3550 m d'altitude (414 km/h pour le MkII)
Altitude opérationnelle maximum : 10 000 m (10 2110 m pour le MkII)
Autonomie : 690 km (715 km pour le MkII)
Armement 
: 4 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )


Hawker Hurricane
1937 -1945
Solide, maniable (surtout à haute altitude) et polyvalent. Le Hurricane fut produit jusqu'en 1944 et servit sur tous les fronts. Son heure de gloire fut la bataille d'Angleterre où il stoppa avec l'aide d'une poignée de Spitfire, la Luftwaffe.

MkI
Vitesse maximum : 518 km/h à 6100 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 10 180 m
Autonomie : 845 km
Armement 
: 8 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )

Le Mk II se distingue surtout par son armement différent, Toutes ces versions seront modifiées pour emporter jusqu'à 450 kg de bombes.

MkII
Vitesse maximum : 545 km/h à 6700 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 10 850 m
Autonomie : 740 km
Armement 
: 8 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
Mk IIa : 8 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
Mk IIb : 12 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
Mk IIa : 4 canons (20mm) (en chasse : Arc avant )
Mk IId : 2 canons (40mm) (en chasse : Arc avant ) (Conçu pour l'attaque au Sol)
Westland Lysander
1938-1945
Conçu dans les années 30 comme avion de coopération avec l'armée de Terre, le « Lysander » fut une véritable bonne à tout faire pour la RAF. Il est surtout connu pour son soutien aux résistances européenne. Grâce à ses remarquables capacités atterrissage court sur terrain non préparé, il fut le seul moyen de transport entre l'Europe occupée et la Grande Bretagne.
Toutefois, il fut un moustique dangereux aussi bien pour les troupes au sol que pour les avions qu'ils croisaient y comprit pour les chasseurs qui le sous-estimait. Ainsi, le premier avion abattu par la RAF sur le territoire qu'elle contrôlait fut un H111 par un Lysander en 1939.

MkI
Vitesse maximum : 369 km/h à 3000 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 7 900 m
Autonomie : 965 km
Armement 
: 2 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant ) et une charge de bombes anti-personnelles

Short Sunderland
1938-1945
Le « Porc Epic Volant » fut la terreur des sous-mariniers allemands. Capable de patrouiller durant des heures et de délivrer des charges anti-sous marines lourdes. Il fut l'un des vainqueurs de la bataille de l'Atlantique. Continuellement amélioré, il fut équipé d'équipements (radars) et d'armements de plus en plus importants au point d'être redouté par les chasseur allemand. Il servit lors du Blocus de Berlin et lors de la guerre de Corée.

MkI
Vitesse maximum : 338 km/h à 2000 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 5 500 m
Autonomie : 4 800 km
Armement 
: 907 kg de bombes
: 1 mitrailleuse (0,303) (en tourelle avant: Arc avant et latéral ) modifié en 2//
: 4 mitrailleuses // (0,303) (en tourelle arrière: Arc avant et latéral )
: 1 mitrailleuse par côté (0,303) (Arc arrière et latéral )

Mk II et Mk III (la plus nombreuse)
Armement 
: 907 kg de bombes et de charges sous-marines
: 2 mitrailleuses // (0,303) (en tourelle avant: Arc avant et latéral )
: 2 mitrailleuses // (0,303) (en tourelle dorsale: 360° )
: 4 mitrailleuse // (0,303) (en tourelle arrière: Arc avant et latéral )

Les versions postérieures se distingue par l'utilisation de mitrailleuses de 12,7mm en tourelles dorsales, voire de canons de 20mm

Supermarine Spitfire

Le Spitfire est un appareil mythique. Au delà du symbole qu'il représente pour les anglais, cet appareil a toujours pu évoluer pour acquérir une supériorité réelle à tous les appareils ennemis auquel il a été confronté. Bf109, FW 190, Zero, Ki 43... Sa vitesse est passé de 560 km/h à plus de 725 km/h. Quand au terme « Spitfire » : sa puissance de feu représentait une masse projetée de 1,8kg par minute pour passer à plus 5,4kg pour les dernières versions. Et ce sans tenir compte de la portée et de la vitesse initiale.
Il existe de très nombreuses versions du Spitfire. Les principales sont les suivantes :

MkI
Vitesse maximum : 571 km/h à 5800 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 10 360 m
Autonomie : 805 km
Armement 
: 8 mitrailleuses (0,303) (en chasse : Arc avant )

Le Mk II utilise Merlin de 1175 ch (à la place des 1030 chv du Merlin II). Les principales différences tiennent surtout à l'armement
Mk IIa 8 mitrailleuses (0,303) et MkIIb 2 canons de 20mm et 4 mitrailleuses (0,303)
(en chasse : Arc avant )

Le Mk IV est la version reco- photo

Mk V
Vitesse maximum : 602 km/h à 4000 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 11 280 m
Autonomie : 750 km
Armement 
Mk Va : 8 mitrailleuses (0,303) (en chasse : Arc avant )
Mk Vb : 2 canons de 20mm et 4 mitrailleuses (0,303) (en chasse : Arc avant )
Mk Vc : Ailes universelles. Peut être doté des armements des autres sous-versions ou de 4 canons de 20mm. Cette version peut emporter 226 kg de bombe.

MkIX
Vitesse maximum : 656 km/h à 7620 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 13 400 m
Autonomie : 700 km
Armement  : 2 canons de 20mm et 4 mitrailleuses (0,303)(en chasse : Arc avant )

MkXIV
Vitesse maximum : 721 km/h à 7900 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 13 560 m
Autonomie : 740 km
Armement  : 2 canons de 20mm et 4 mitrailleuses (0,303)(en chasse : Arc avant )
225 kg de bombes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Jeu 23 Juin - 19:31

Vickers Wellington
1938-1945
Conçu durant les années 30, le « Wimpey » est solide engin qui est aussi très lourdement armé. Sa principale qualité réside dans sa vaste carlingue du à sa structure géodésique qui lui permet d'être facilement adapté à toutes sortes de tâches. Le Wellington a été le pilier du bomber command jusqu'en 1943. A ce moment, c'est le Coastal command qui l'utilise de manière intensive. Durant les dernières années de la guerre, le Wellington devient un appareil de transport lourd. Après la seconde guerre mondiale, il sera encore largement utilisé par de nombreuses marines dont la marine nationale

MkI
Vitesse maximum : 378 km/h à 4700 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 5500 m
Autonomie : 1930 km
Armement 
: 2 mitrailleuses // en tourelle avant (0,303) (Arc avant et latéral )
: 1 mitrailleuse (0,303) par côté (défensive : Arc latéral) à partir du MkIc
: 2 mitrailleuses // en tourelle arrière (0,303) (Arc arrière et latéral )
à partir du Mk III la tourelle arrière devient quadritube
: 2000 kg de bombe

Sur les versions du Costal command, les mitrailleuses de sabord sont parfois supprimées. La tourelle avant est parfois armée que d'une mitrailleuse. Les Wimpey peuvent emporter des torpilles ou des charges de profondeur et les dernières versions sont armées de roquettes.

Les versions de transport sont désarmées.

Bristol Beaufort
1939-1943
Torpilleur basé à terre, le Beaufort est surtout connu pour les opérations contre le Scharnost et le Gneiseau en 1942. il fut surtout utilisé contre la marine Italienne en méditerannée.

MkI
Vitesse maximum : 426 km/h à 1800 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 5050 m
Autonomie : 2575 km
Armement 
: 1 mitrailleuse (0,303) (en chasse : Arc avant )
: 2 mitrailleuse (0,303) en tourelle dorsale (défensive : arc arrière et lattéraux)
: 1 mitrailleuse (0,303) sous le fuselage (défensive  : Arc arrière )
: 1 torpille de 720 kg de bombe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torgan
Dieu du jeu
Dieu du jeu
avatar

Messages : 963
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 42
Localisation : Nancy/Metz/Luxembourg

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Jeu 23 Juin - 20:04

Super.

N'y passe pas trop de temps car pour la moitié des avions cités on a du mal de trouver les figos à l'échelle qui nous intéresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Ven 24 Juin - 19:49

Bristol Beaufighter

Surnommé « la mort sifflante » par les Japonais, le Bristol Beaufighter est l'un des plus redoutable appareil mis en œuvre par la RAF. Il servit comme chasseur lourd, nocturne, torpilleur, avion d'attaque au sol et encore dans bien d'autres rôles sur tous les fronts. Seul le Mosquito fut plus polyvalent. A partir de 1942, il laissa les premiers rôles au Mosquito. Pour le Costal Command, il permit de lutter contre les Condors allemand au début de la bataille de l'Atlantique. Il devint ensuite un prédateur redoutable pour les navires de l'Axe.

MkI
Vitesse maximum : 516 km/h à 4800 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 8000 m
Autonomie : 1890 km
Armement 
: 6 mitrailleuses (0,303) et 4 canons de 20mm (en chasse : Arc avant )


Les MkIIf sont des chasseurs nocturnes qui utilisent des Merlin

Le MkVIf est la dernière version chasse lourde utilisée par la RAF
Le MkVIc est la version Costal command. Les deux peuvent emporter des roquettes. La version C peut emporter une torpille

MkX
Vitesse maximum : 488 km/h à 400 m d'altitude (Ce qui est exceptionnel à cette altitude)
Altitude opérationnelle maximum : 8000 m
Autonomie : 2365 km
Armement 
: 2 canons de 20mm (en chasse : Arc avant )
: 2 mitrailleuse (0,303) en tourelle dorsale (défensive : arc arrière et lattéraux)
: 1 mitrailleuse (0,303) sous le fuselage (défensive  : Arc arrière )
: 1 torpille de 1232 kg de bombe et/ou des roquettes


Short Stirling

1940-1945

Premier bombardier quadrimoteur utilisé en opération lors de la seconde guerre mondiale, le Stirling fut un bombardier médiocre. Il était handicapé par des ailes trop courtes... imposées par le ministère de l'air ! Utilisé comme bombardier lourd de nuit jusqu'en 1944, il était alors déjà utilisé pour l'instruction, le remorquage de planeur et le transport. C'est dans ces derniers rôles qu'il se révéla le plus utile.

MkI
Vitesse maximum : 418 km/h à 3200 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 5180 m
Autonomie : 3100 km
Armement 
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle avant ( défensive :Arc avant et lattéral )
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle dorsale (défensive  : 360° )
: 4 mitrailleuses (0,303)// en tourelle arrière ( défensive :Arc arrière et lattéral )
: 6350 kg de bombes

Les versions spécifiquement « transport » ou remorquage de planeur gardaient seulement la tourelle arrière. Les remorqueurs de planeurs étaient souvent des bombardiers modifiés avec des point d'attaches pour les planeurs en supplément.

A la fin de la guerre une version de transport non armée fut produite. Mais a priori elle ne fut pas engagée en opération.



Handley Page Halifax
1940-1945

Grand rival du Lancaster, le Halifax fut l'un des meilleurs bombardiers stratégique du conflit. Il faut utilisé comme transport et remorqueur de planeur. Une version spéciale fut produite pour le Costal Command pour la lutte anti sous marine.

MkI
Vitesse maximum : 426 km/h à 5300 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 6950 m
Autonomie : 3000 km
Armement 
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle avant ( défensive :Arc avant et lattéral )
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle dorsale (défensive  : 360° )
: 4 mitrailleuses (0,303)// en tourelle arrière ( défensive :Arc arrière et lattéral )
: 5890 kg de bombes

MkIII
Vitesse maximum : 454 km/h à 5300 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 7315 m
Autonomie : 1658 km
Armement 
: 1 mitrailleuses (0,303) (défensive : Arc avant )
: 4 mitrailleuses (0,303)// en tourelle dorsale (défensive  : 360° )
: 4 mitrailleuses (0,303)// en tourelle arrière ( défensive :Arc arrière et lattéral )
: 5890 kg de bombes

Attention, les numéro des versions du Halifax ne suit pas l'ordre chronoligique. La majorité des versions destinées au remorquage des planeurs sont d'anciens Mk I et II et V, les versions antérieures au III, qui ont été modifiées. Enfin, il existe de nombreuses versions intermédiaires avec des équipements différents qui ont été produites. 4 dixièmes des bombardiers stratégiques anglais furent des Halifax.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Dim 26 Juin - 18:00

Hawker Typhoon
1941-1945

Intercepteur raté, le Typhoon fut l'un des meilleur avion d'attaque au sol du conflit. Conçu autour du Napier Sabre de plus de 2000 cv, le Typhoon avait une phénoménale vitesse à basse et à très basse altitude. C'est cet avion qui mit fin aux raids « Jabo » des Me109 et Fw190 en Angleterre. Alors que le Hurricane marquait le pas face à une DCA allemande de plus en plus puissante, cet appareil fut modifié pour devenir un appareil d'attaque au sol. Solide, rapide, capable d'encaisser de graves dommages tout en délivrant une forte puissance de feu. Le Typhoon entra dans la légende auprès des J87 et autres Il2.

MkI
Vitesse maximum : 663 km/h à 5800 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 10700 m
Autonomie : 1500 km
Armement 
: 4 canons de 20 mm (en chasse : Arc avant )
: 907 kg de bombes ou 8 roquettes.

Il existe une version équipée de 12 mitrailleuses (0.303). Mais elle fut très peu produite.




De Havilland Mosquito
1941-1945

Appareil polyvalent par excellence, le Mosquito faillit bien ne jamais être produit. Bombardier en bois, spécialité de Havilland, sans armement défensif mais capable de distancer les chasseurs adverses, le Mosquito était assurément hors norme. Sa carrière au sein de la RAF, mais aussi d'autres forces aériennes dont L'US air Force, le fut tout autant.
Sa seule existance irritait Goëring, qui fit produire le Ta 159 Moskito et le He 219 UHU rien que pour le contrer.
Les principales versions sont les suivantes. Mais il en existe une quantité impressionnante dont le MkXVIII armé d'un canon de 57mm. Ce chasseur de sous-marin ne fut produit qu'à 27 exemplaires. Les roquettes s'avérant beaucoup efficaces.

MkI (reconnaissance pure)
Vitesse maximum : 611 km/h à 5200 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 8800 m
Autonomie : 2200 km
Armement -

MkIV (Bombardier)
Vitesse maximum : 611 km/h à 5200 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 8800 m
Autonomie : 2200 km
Armement : 905 kg de bombes


MkIV (Combat tactique : assaut, Chasse lourde, Chasse de Nuit)
Vitesse maximum : 611 km/h à 5200 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 11000 m
Autonomie : 1940 km
Armement : : 4 canons de 20 mm et 4 mitrailleuse 0,303(en chasse : Arc avant )
: 905 kg de bombes et/ou 8 roquettes

Le Mosquito détient un record exceptionnel, le LR503 fit 213 sorties lors de la seconde guerre mondiale. L'un de ses meilleurs pilote est le français Max Guedj.


Avro Lancaster
1943-1945

Développé à partir du Manchester (dont les moteurs avaient tendance à prendre feu tout seul...), le Lancaster fut le meilleur bombardier stratégique anglais. Ce fut aussi le tueur de barrage et le bourreau du Tirpiz. Pour réaliser ce dernier quelques appareils furent modifier pour emporter une bombe de 10 tonnes ! Appareil très sur, 24 d'entre eux dépassèrent le « mur » des 100 missions de combat. Le « Mother of Them All » (ED888) atteignit 140 missions !

MkI
Vitesse maximum : 462 km/h à 3500 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 7500 m
Autonomie : 2670 km
Armement 
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle avant ( défensive :Arc avant et lattéral )
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle dorsale (défensive  : 360° )
: 4 mitrailleuses (0,303)// en tourelle arrière ( défensive :Arc arrière et lattéral )
: 9980 kg de bombes

MkII
Vitesse maximum : 426 km/h à 4300 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 5650 m
Autonomie : 3620 km
Armement 
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle avant ( défensive :Arc avant et lattéral )
: 2 mitrailleuses (0,303)// en tourelle dorsale (défensive  : 360° )
: 4 mitrailleuses (0,303)// en tourelle arrière ( défensive :Arc arrière et lattéral )
: 6350 kg de bombes


Supermarine Seafire

Si les chasseurs de la RAF, Hurricane et Spitfire, étaient d'excellent engins de combat en 1940, la Navy n'avait que les médiocres Skua et Roc. Une expérimentation fut faite en modifiant des Spitfire MkI pour servir sur porte-avion. Ce fut un succès. Une version dérivée du Spitfire V fut produite à 400 exemplaires. Celle ci servit en Europe et face au Japon avec succès. Ce chasseur bombardier fut particulièrement utile dans les missions d'appui-feu lors des opérations amphibie en Italie.

MkIIC
Vitesse maximum : 536 km/h à 1500 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 9750 m
Autonomie : 1215 km
Armement 
: 2 canons de 20 mm et 4 mitrailleuses (0,303)(en chasse : Arc avant )
: 226 kg de bombes ou 8 roquettes.

MkXV
Vitesse maximum : 630 km/h à 10970 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 11300 m
Autonomie : 1450 km
Armement 
: 2 canons de 20 mm et 4 mitrailleuses (0,303)(en chasse : Arc avant )


Hawker Tempest
1944-1945

Développé à partir du Typhoon. Le Tempest fut un chasseur exceptionnel. Seul appareil allié capable d'aller au cœur du Reich pour clouer au sol les Me 262 et autres engins à réaction allemands. C'est lui qui devint le fer de lance des forces tactiques alliées en Europe lors de la dernière phase du conflit. Ce fut aussi la monture de Pierre Closterman, meilleur as français avec 33 victoires confirmées, lors de son second tour d'opération.

MkIIC
Vitesse maximum : 702 km/h à 5640 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 11100 m
Autonomie : 2500 km
Armement 
: 4 canons de 20 mm (en chasse : Arc avant )
: 905 kg de bombes ou 8 roquettes.

Gloster Meteor
1945

Seul appareil allié engagé au combat, il ne put jamais se mesurer au Me 262. Si ses performances pures sont inférieures à son concurrent allemand, ses qualités intrinsèques (maniabilité et disponibilité ) en aurait fait un adversaire beaucoup plus redoutable que ne laisse apparaître les chiffres. Solide, bien conçu et fiable , il eu une longue carrière après la guerre.

MkIII
Vitesse maximum : 793 km/h à 9150 m d'altitude
Altitude opérationnelle maximum : 13400 m
Autonomie : 2156 km
Armement 
: 4 canons de 20 mm (en chasse : Arc avant )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
usagi3
Maître de l'univers connu
Maître de l'univers connu
avatar

Messages : 5254
Date d'inscription : 15/01/2011
Age : 45
Localisation : Nancy

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Dim 26 Juin - 18:06

Merci, c'est passionnant Shocked
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://usagi3.free.fr
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Lun 27 Juin - 19:40

Merci,

bon, ben il reste maintenant à commencer les appareils Allemands
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Torgan
Dieu du jeu
Dieu du jeu
avatar

Messages : 963
Date d'inscription : 06/05/2013
Age : 42
Localisation : Nancy/Metz/Luxembourg

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Lun 27 Juin - 20:33

Oh hé...
Et les amelroques et les japs aussi....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Droopy
Dieu du jeu
Dieu du jeu


Messages : 924
Date d'inscription : 29/06/2011

MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   Mer 29 Juin - 20:27

Etant amateur de bouffe italienne, vous aurez les italiens d'abord !

Moi, le ketchup...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Avions de la seconde guerre mondiale _ GB (1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matériels aéronautiques de la Seconde Guerre mondiale
» Roues des avions de la première guerre
» Altaya
» Combats aérien de la deuxième Guerre Mondiale
» Warhammer Historical en 2ème guerre mondiale

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association des Joueurs Villarois (AJV) :: Association des Joueurs Villarois :: Les jeux pratiqués :: Jeux de figurines avec des avions-
Sauter vers: